Mes activités libres en mars 2015

Mon rapport mensuel couvre une grande partie de mes contributions au logiciel libre. Je l’écris pour mes donateurs (merci à eux !) mais aussi pour la communauté Debian au sens large parce que cela peut donner des idées aux nouveaux venus et que c’est également un des moyens les plus effectifs de trouver des volontaires pour travailler sur les projets qui me tiennent à cœur.

Debian LTS

Ce mois-ci ce sont 15,25 heures de travail sur Debian LTS qui ont été subventionnées. Elles ont été consacrées aux tâches suivantes :

  • Tri de vulnérabilités CVE : j’ai poussé 37 commits vers le suiveur de sécurité, et contacté 20 mainteneurs à propos de failles de sécurité affectant leurs paquets;
  • J’ai commencé à coder un script d’aide basé sur la nouvelle sortie JSON du suiveur de sécurité (cf. le rapport n°761859 pour de plus amples détails). Il n’est pas encore finalisé, mais une fois fini il va permettre d’identifier plus facilement les bogues pour lesquels l’équipe LTS est en retard sur le travail de l’équipe de sécurité, ainsi que d’autres divergences semblables, ce qui accélérera le tri des CVE dans le futur;
  • J’ai poussé la DLA-174-1 (mise à jour de tcpdump corrigeant 3 CVE) après avoir reçu un debdiff de Romain Françoise;
  • J’ai préparé la DLA-175-1 concernant gnupg, corrigeant 3 CVE ;
  • J’ai également préparé la DLA-180-1 concernant gnutls26, corrigeant 3 CVE.

Voilà tout pour ce qui est du travail subventionné, mais, toujours au sujet de Debian LTS, j’ai également proposé la tenue de deux événements lors de Debconf 15 :

A Debian LTS logoJ’ai mentionné rapidement, dans mon dernier billet Freexian concernant LTS, qu’il serait chouette d’avoir un logo propre au projet. J’ai reçu peu après un premier logo préparé par Damien Escoffier, suivi d’autres : ils sont tous visibles sur la page wiki dédiée (et le logo que vous voyez ci-dessus est de lui !). Sur la suggestion de Paul Wise, j’ai enregistré l’appel à contribution d’un logo sur une autre page du wiki dédiée aux demandes d’illustrations. Ce type de collaboration est géniale ! Merci à tous les artistes impliqués dans Debian.

Empaquetage Debian

Django Ce mois a vu pas moins de 3 versions amont mineures empaquetées pour Debian (1.7.5, 1.7.6 et 1.7.7), et elles ont été acceptées pour Jessie par l’équipe chargée de la publication. La tolérance dont il est fait preuve pour ces mises à jour amont me réjouit, dans la mesure où j’ai plaidé en sa faveur à de multiples reprises dans le passé, compte tenu de la saine politique de publication conduite par l’amont (uniquement des corrections de bogues pour une branche déjà publiée).

Analyse de code Python J’ai découvert il y a quelques mois un logiciel combinant la puissance de plusieurs autres outils d’analyse de code Python : prospector. Je viens juste de remplir une « demande d’empaquetage » le concernant (cf. le n°781165), et quelqu’un s’est déjà porté volontaire pour l’empaqueter \o/

update-rc.d et systemd Alors que je travaillais sur une version de Kali basée sur Jessie, j’ai été ennuyé par ce qu’il s’est avéré être une mauvaise interaction entre systemd et update-rc.d (cf. le n°746580). Après quelques échanges avec d’autres utilisateurs également affectés, j’ai élevé le niveau du bogue à « sérieux » pour que nous soyons réellement tenus de faire quelque chose avant la publication. J’ai également ouvert le n°781155 concernant openbsd-inetd, dans la mesure où son usage de inetd.service en lieu et place de openbsd-inetd.service (qui se trouve être uniquement présent via un lien symbolique vers le premier) mène à de multiples petits problèmes.

Divers

Debian France L’assemblée générale a eu lieu et le nouveau Bureau a élu son président : c’est maintenant officiel, je ne suis plus le président de Debian France. Bonne chance à Nicolas Dandrimont, qui me succède à ce poste.

Formule Salt pour OpenSSH J’ai amélioré la formule Salt pour OpenSSH, afin de rendre possible la gestion du fichier /etc/ssh/ssh_known_hosts, qui référence les clés publiques SSH d’autres machines administrées.

Tendenci.com J’étais à la recherche d’une solution logicielle permettant la gestion d’une base importante d’adhérents pour une association à but non lucratif, et j’ai découvert Tendenci. Cela m’a semblé très intéressant pour ce qui est des fonctionnalités proposées, et codé via un langage/plate-forme que j’affectionne (Python/Django). Mais bien qu’il soit sous licence libre, il n’y a aucune communauté le supportant. La société qui l’a développé l’a publié sous une licence libre, et il apparaît qu’ils ont réellement essayé de bâtir une communauté autour de ce produit. Mais ils ont échoué. Lorsque j’y ai regardé de plus près, leurs « forums de développement » étaient basés sur des pages Web et étaient pratiquement vides, avec seulement une discussion initiée par les développeurs actuels, et sans aucune réponse… Il n’y a aucune mention d’un canal IRC ou d’une liste de diffusion. Je leur ai envoyé un courrier électronique pour savoir à quel type de collaboration on pouvait s’attendre si on choisissait leur solution, et n’ai reçu aucune réponse. Dommage, vraiment.

Quelle solution libre de gestion d’adhésions utiliseriez-vous si vous aviez plus de 10 000 adhérents, et que vous souhaitiez utiliser la base de données correspondante pour offrir une authentification SSO pour de multiples services externes ?

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities in March 2015 contribuée par Weierstrass01.

Mes activités libres en janvier 2015

Mon rapport mensuel couvre une grande partie de mes contributions au logiciel libre. Je l’écris pour mes donateurs (merci à eux !) mais aussi pour la communauté Debian au sens large parce que cela peut donner des idées aux nouveaux venus et que c’est également un des moyens les plus effectifs de trouver des volontaires pour travailler sur les projets qui me tiennent à cœur.

Debian LTS

Ce mois-ci ce sont 12 heures de travail sur Debian LTS qui ont été subventionnées. Voici le résumé des tâches qui m’ont occupé :

  • Tri de vulnérabilités CVE. J’ai poussé 24 commits vers le suiveur de sécurité. J’ai passé plus de temps que d’habitude à cette tâche ce mois-ci (cf. ci-dessous);
  • J’ai publié la DLA-143-1 concernant python-django (corrigeant 3 vulnérabilités CVE). Alors que j’espérais que la mise à jour soit rapide, mes tests ont révélé que, bien que les patchs fussent bien appliqués en majorité, ils ne fonctionnaient pas comme attendu. J’ai du coup passé 4 heures à rétroporter proprement les correctifs et à effectuer les tests correspondants (afin de m’assurer que les patchs fonctionnaient enfin correctement).

Je souhaite expliciter ici un peu plus avant deux cas auxquels j’ai été confronté dans mon tri des vulnérabilités CVE, et qui ont chacun nécessité pas mal de temps d’investigation. Si la description a posteriori que je vais en faire semble logique, simple et directe, il en a été tout autrement pour en venir à bout, ce qui a impliqué beaucoup d’itérations et de collectes de données que je ne mentionnerai pas ici.

Pour commencer, j’étais en train d’investiguer la vulnérabilité CVE-2012-6685 concernant libnokogiri-ruby, et la discussion du bogue upstream a révélé que libxml2 pouvait également être lié au problème. En utilisant les cas de tests soumis, j’ai confirmé que libxml2 était également affecté par un problème qui lui était propre… puis j’ai commencé à analyser l’historique CVE de libxml2 afin de trouver si un numéro CVE lui avait été affecté. Ce qui était le cas, la n°CVE-2014-0191 (bien que la description n’en souffle mot). Ceci étant, cette vulnérabilité était marquée comme corrigée dans toutes les versions. Comment donc ? Il s’est avéré que le correctif fourni par l’amont pour cette CVE était juste le complément d’un autre commit qui fut intégré beaucoup plus tôt (et qui fut utilisé comme base du commit, comme le montre les copier/coller des commentaires). Lorsque l’équipe de sécurité a intégré ce patch dans Wheezy/Squeeze, ils n’étaient probablement pas au courant que le correctif complet requérait également l’inclusion d’autre chose. En conséquence, j’ai réouvert la vulnérabilité CVE-2014-0191 sur notre suiveur (le commit correspondant).

Le second cas problématique fut pound. Thijs Kinkhorst a ajouté des données relatives à pound en relation avec de nombreux soucis SSL. Ce qui fit apparaître pound sur ma liste des nouveaux paquets vulnérables dans Squeeze, car la vulnérabilité CVE-2009-3555 était marquée comme corrigée dans la version 2.6-2, tandis que Squeeze ne dispose que de la version 2.5-1. Il n’y avait aucune référence à un bogue dans le suiveur de sécurité et l’historique des modifications Debian pour cette version ne mentionnait qu’un « patch anti_beast », qui est encore une autre vulnérabilité (CVE-2011-3389). Je devais creuser encore un peu plus profondément…et je découvris in fine que le patch précédent avait également à voir avec la CVE qui m’intéressait. Mais Brian May avait récemment remonté dans le bogue n°765649 que ce paquet était toujours vulnérable à cette faille ! J’ai essayé de comprendre où ce patch était déficient et j’ai remonté mes trouvailles dans le ticket. J’ai mis à jour les données du suiveur avec mes connaissances nouvellement acquises (commit 31751 et 31752).

Tryton

En ce qui me concerne, janvier est toujours le mois où j’essaye de clôturer les comptes de Freexian. Cette année ne fait pas exception à la règle, bien que ce soit la première fois où j’accomplis cette tâche avec Tryton. J’ai en premier lieu mis à niveau vers la version 3.4 afin de profiter de la dernière version de Tryton.

Malgré cela, j’ai découvert de multiples problèmes lors de la clôture…et comme je ne veux pas être confronté aux mêmes problèmes l’année prochaine, je les ai remontés et ai préparé des correctifs pour ceux concernant le plan comptable français :

  • n°4464: l’export CSV des vues hiérarchiques est inutilisable;
  • n°4466: ajout des propriétés de report manquantes des comptes;
  • n°4468: suppression de propriétés abusives de réconciliation sur certains comptes;
  • n°4469: conversion du compte 6354 en un vrai compte;
  • n°4479: la balance des comptes non reportables ne marche pas avec certains comptes parents.

Saltstack

J’ai mentionné cette idée le mois dernier : mettre en place et maintenir de nombreux chroots sbuild peut être fastidieux, et j’ai donc souhaité l’automatiser le plus possible. A cette fin, j’ai créé trois formules Salt et les ai fait ajouter au dépôt officiel Saltstack :

Chacune est construite par-dessus la précédente. debootstrap-formula crée des chroots avec debootstrap ou cdebootstrap. schroot-formula fait la même chose et enregistre ces chroots dans schroot. sbuild-formula fait la même chose que schroot-formula mais avec différents paramètres par défaut qui sont plus adaptés aux chroots sbuild (et bien entendu contrôle que sbuild est installé et que les chroots générés sont des chroots buildd).

Avec la formule sbuild je peux ajouter ceci aux données pilier :

sbuild:
  chroots:
    wheezy:
      architectures: [amd64, i386]
      extra_dists:
        - wheezy-backports
        - wheezy-security
      extra_aliases:
        - wheezy-backports
        - stable-security
        - wheezy-security
    jessie:
    [...]

Et ensuite un simple salt-call state.highstate (je fonctionne en mode standalone) permettra de contrôler que tous les chroots sont correctement paramétrés.

Empaquetage divers

J’ai empaqueté de nouvelles versions amont de Python dans experimental et ouvert une requête de pré-approbation afin d’avoir la dernière 1.7.x dans Jessie (n°775892). Il semble que cela soit un choix cornélien pour l’équipe en charge de la publication, ce qui est bien dommage : nous avons des développeurs Debian actifs, des développeurs amont actifs, et chacun est parfaitement au courant de la règle « pas de nouvelles fonctionnalités » afin d’éviter les régressions. Que risque-t-on ?

J’ai également créé une requête de déblocage pour Dolibarr (à la demande de l’équipe de sécurité qui souhaite voir le correctif CVE atteindre Jessie). J’ai contribué modestement à deux bogues qui étaient d’un intérêt particulier pour certains de mes donateurs (n°751339 et n°774811). Ils n’étaient pas sous ma responsabilité, mais j’ai essayé de les faire avancer en contactant les bonnes personnes.

J’ai préparé un patch de sécurité pour Django dans Wheezy (python-django_1.4.5-1+deb7u9) et l’ai envoyé à l’équipe chargée de la sécurité. En faisant cela j’ai découvert un petit problème dans leur patch rétroporté que j’ai remonté à l’amont dans le ticket Django n°24239.

Debian France

Avec la nouvelle année vient le temps d’organiser l’assemblée générale avec le renouvellement d’un tiers de son Bureau. Nous avons donc appelé les membres à candidater et j’ai été heureux de voir que nous avons 6 candidatures pour 3 sièges. C’est un signe positif, montrant que nous avons assez de personnes impliquées dans l’association. L’une d’entre elle évoque même une Debconf 17 en France… de grands projets !

De mon côté, j’ai annoncé que je ne concourrai pas pour le poste de président l’année prochaine. Ceci étant, je resterai au Bureau afin d’assurer une transition en douceur.

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities for January 2015; contribuée par Weierstrass01.

Mes activités libre en juin 2014

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour du logiciel libre. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (168,17 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Debian LTS

Après avoir mis en place l’infrastructure permettant aux entreprises de contribuer financièrement à Debian LTS, j’ai passé pas mal de temps à ébaucher l’annonce du lancement de Debian LTS (sur une suggestion de Moritz Mühlenhoff, qui m’a fait remarquer qu’aucune communication n’avait encore été faite en ce sens).

Je suis plutôt content des résultats, car nous avons réussi à faire mention d’une offre commerciale sans déclencher une levée de boucliers de la part de la communauté. Cette offre est (à mon sens, ce qui est nécessairement subjectif) clairement dans l’intérêt de Debian, mais dans la mesure où l’argent ne lui revient pas nous avons pris des précautions supplémentaires : lorsque j’étais en contact avec les chargés de presse, j’ai systématiquement inclus le Chef de projet Debian dans la discussion et ses retours ont été d’une grande aide dans l’amélioration de l’annonce. Il a également officiellement approuvé le communiqué de presse, afin de conforter les chargés de presse dans leur décision de publier le communiqué.

Lucas m’a également poussé à demander le retour de la communauté vis-à-vis de cette ébauche de communiqué, ce que j’ai fait. La discussion a été constructive et le brouillon n’en a été qu’encore plus abouti.

La nouvelle a été largement relayée, le revers de la médaille étant que l’appel à contribuer n’a quasiment pas retenu l’attention de la presse. Même Linux Weekly News a fait l’impasse !

Du côté de Freexian, nous venons juste de passer la barre des 10% d’un « équivalent temps plein » (financé par 6 entreprises), et nous sommes en contact avec plusieurs autres sociétés. Nous sommes toutefois encore loin de notre but et nous devons rechercher activement d’autres soutiens. Connaissez-vous des entreprises qui font encore tourner des serveurs sous Debian 6 ? Si oui, je vous serai gré de m’en faire savoir un peu plus (nom + url + contact si possible) en m’écrivant à deblts@freexian.com, de sorte à ce que je puisse prendre contact et les inviter à participer au projet.

Distro Tracker

Dans la continuation du concours Debian France, j’ai continué à travailler avec Joseph Herlant et Christophe Siraut sur de multiples améliorations de distro tracker. Ce afin de préparer son déploiement sur tracker.debian.org (que je viens tout juste d’annoncer \o/).

Debian France

Le concours Debian France étant fini, j’ai expédié les récompenses. Cinq livres ont donc été envoyés à :

Travaux Debian divers

J’ai déclaré sql-ledger orphelin et réalisé un dernier envoi (d’une nouvelle version amon) pour changer son mainteneur en Debian QA.

Après avoir été ennuyé plusieurs fois par dch estropiant mon nom dans les journaux de modification, j’ai soumis le rapport n°750855, qui a été rapidement corrigé.

J’ai désactivé un patch défectueux de quilt, afin de corriger un bogue critique pour la publication : n°751109

J’ai soumis le rapport n°751771 lorsque j’ai découvert une dépendance incorrecte vers ruby-uglifier, tandis que je travaillais à l’empaquetage pour Kali Linux.

J’ai testé de nouvelles versions de ruby-libv8 sur armel/armhf à la demande de l’auteur amont. Je lui ai remonté des erreurs de compilation (cf. le ticket github).

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities in June 2014 contribuée par Weierstrass01.

Mes activités libres depuis janvier 2014

Si vous suivez régulièrement l’activité de mon site, vous aurez remarqué que j’ai fait l’impasse sur tous les résumés mensuels depuis début 2014. Non pas que j’ai arrêté mes contributions au monde du libre…j’étais tout simplement trop occupé pour relater ce que je faisais. À ma décharge, laissez-moi également préciser que nous venons tout juste d’emménager dans une nouvelle maison, qui était en construction depuis mai de l’année dernière.

Le manque d’activité sur mon blog a eu pour conséquence une diminution sensible des donations (janvier : 70,72 €, février : 71,75 €, mars : 51,25 €, avril : 39,9 €, mai : 40,33 €). Un remerciement appuyé à tous ceux qui ont continué à soutenir mon travail même si je n’en donnais plus aucune nouvelle.

Laissez-moi remédier maintenant à cette situation. Ce résumé entrera un peu moins dans le détail qu’à l’habitude, car il couvre toute la période de début 2014 à aujourd’hui.

Debian France

Préparatifs liés aux assemblées générales. Le début d’année a vu beaucoup de travaux liés à l’activité de Debian France. Je me suis tout d’abord occupé de la mise en place de limesurvey avec Alexandre Delanoë, ce afin d’organiser le vote du nouveau logo : The new logo of Debian France

J’ai également aidé Sylvestre Ledru à finaliser et clôturer les comptes 2013 en préparation de l’assemblée générale qui devait se tenir plus tard ce mois de janvier. J’ai rédigé le rapport moral du président devant être présenté à l’assemblée. J’ai enfin collecté les procurations afin de nous assurer que le quorum serait atteint pour l’assemblée extraordinaire qui s’est tenue juste après l’assemblée annuelle.

Ces assemblées se sont déroulées durant une mini-debconf parisienne de deux jours (17-18 janvier) à laquelle j’ai bien évidemment assisté, même si je n’ai animé aucune conférence et n’ai pris la parole que pour annoncer le logo vainqueur du concours et remercier tous les participants pour leurs efforts.

Assemblée générale 2014 de Debian France
Les membres de l’association Debian France durant l’assemblée générale

Un point qui mérite d’être souligné est que la raison d’être de l’assemblée extraordinaire était d’inscrire dans notre règlement intérieur la possibilité d’agir comme une organisation de confiance pour Debian. Ce statut devrait être officialisé dans les semaines à venir par le chef de projet Debian Lucas Nussbaum, dans la mesure où nous avons répondu avec succès à toutes les questions. Notre formulaire de donations PayPal ainsi que les outils comptables nécessaires sont fins prêts.

Empaquetage de Galette et carte des membres. J’ai passé la main à François-Régis Vuillemin en ce qui concerne la maintenance de l’empaquetage de Galette. J’ai parrainé tous ses envois et nous avons empaqueté un nouveau plugin permettant de créer une carte de tous les membres qui acceptent de partager leurs positions géographiques. L’idée à l’origine était de laisser les personnes se rencontrer lorsqu’elles vivent à proximité… avec comme but à long terme de pouvoir organiser des activités non plus uniquement à Paris mais partout en France.

Jeu du nouveau contributeur. Last but not least, j’ai organisé un jeu afin d’encourager les contributions à Debian. La récompense en était une copie de mon livre, à tous ceux qui complétaient un petit projet Debian. Nous avons eu beaucoup de projets intéressants mais les résultats à ce jour sont très mitigés. Beaucoup n’ont pas (encore) complété leurs projets…ceci étant dit, le travail réalisé par les quelques personnes qui se sont impliquées était de bonne qualité, et ces dernières semblent motivées pour continuer à contribuer.

Stand Debian à Solutions Linux Paris. Comme chaque année, j’ai passé deux jours à Paris pour aider à tenir le stand Debian France au salon Solutions Linux. Nous avions apporté beaucoup de goodies et nous en avons vendu pour plus de 2000€ en deux jours. J’ai également profité de cette opportunité pour essayer de convaincre les entreprises de supporter l’effort demandé par la nouvelle Debian LTS.

Debian France booth at Solutions Linux
Tanguy Ortolo et Fernando Lagrange derrière le stand Debian France

Cahiers de l’Admin Debian

Nous avons publié la mise à jour du livre vers Wheezy dans les derniers jours de 2013. J’ai ensuite rapidement fait le nécessaire pour que les différentes équipes de traduction puissent concentrer leurs efforts sur la dernière version du livre.

Un peu plus tard (en février) j’ai annoncé la disponibilité des traductions espagnoles et françaises.

Debian Squeeze LTS

J’ai répondu positivement à l’appel à volontaires de l’équipe en charge de la sécurité afin de mettre en place un support long terme pour Squeeze. Tout d’abord car je suis convaincu que le support long terme est un facteur très important si Debian entend rester un choix acceptable dans le cadre de grands déploiements, et ensuite parce que je savais que certains de mes clients seraient intéressés…

J’ai donc suivi toutes les discussions (d’abord sur une liste semi-privée puis sur debian-lts@lists.debian.org) et fait part de ma propre expérience. J’ai également pris la responsabilité de la mise en relation avec des contributeurs Debian qui pourraient être embauchés pour travailler sur Squeeze LTS, de sorte que nous ayons une offre commune lisible pour toutes les entreprises qui ont offert un support financier pour Squeeze LTS. Attendez-vous à plus d’informations sur ce sujet dans les jours/semaines à venir.

Tryton

J’ai été un utilisateur de longue date de SQL-Ledger pour gérer la comptabilité de ma société Freexian. Mais tandis que sa licence est libre, le projet ne l’est pas. C’est le travail d’un seul développeur qui n’accepte pas vraiment une quelconque aide extérieure. J’en suis donc venu à considérer le passage à un autre outil, mais je n’en ai rien fait pendant longtemps.

Cette année, après une évaluation rapide, j’ai décidé de passer à Tryton pour mon entreprise. Ce n’est probablement pas un choix pertinent d’un point de vue économique, dans la mesure où cette migration m’a demandé plusieurs heures de travail non rémunérées. Mais c’est la meilleure solution que j’ai pu concevoir à ce jour d’un point de vue logiciel libre.

J’ai déjà contribué de nombreux rapports de bogues et quelques patches (n°3596, n°3631, n°3633, n°3665, n°3667, n°3694, n°3695, n°3696, n°3697), principalement liés à des problèmes de plan comptable français, mais également à quelques fonctionnalités manquantes dont j’ai besoin.

J’ai également accepté de parrainer Matthias Berhle, qui maintient les paquets officiels de Tryton dans Debian. Il a déjà le statut de mainteneur Debian, donc c’est avant tout une question de revue de nouveaux paquets source et de lui donner les permissions adéquates.

Travaux Debian divers

  • Mise à jour de Publican vers la version 4, puis la 4.1.2. A nécessité un nouveau module Perl, que j’ai demandé à l’équipe en charge de Perl dans le rapport n°736816;
  • Mise à jour vers python-django-debug-toolbar et python-django-jsonfield pour assurer la compatibilité Django 1.6;
  • J’ai créé des rapports de bogues concernant des paquets de linux-image qui se retrouvaient supprimés (à la demande de Ben Hutchings);
  • J’ai rapporté les bogues n°734866 et n°734869 au sujet de bash/dash, afin qu’ils abandonnent proprement les privilèges dans un contexte setuid;
  • Mise à jour de gnome-shell-timer;
  • J’ai créé les pages « Services » sur le wiki pour le PTS et son remplaçant;
  • J’ai travaillé sur distro-tracker avec les participants du jeu du nouveau contributeur;
  • J’ai déclaré feed2omb orphelin au travers du rapport n°742601;
  • Je me suis battu en vain contre l’absurdité de certaines modifications spécifiques à Debian dans syslinux (cf. n°742836);
  • Support préliminaire d’EFI dans live-build (cf. n°731709).
  • Mise à jour de python-django vers 1.6.5 dans unstable, 1.4.5+deb7u7 dans wheezy-security et 1.6.5-1~bpo70+1 dans wheezy-backports;
  • J’ai parrainé dolibarr, python-suds, un rétro-portage zim, un envoi d’un non-mainteneur pour ckeditor afin de corriger un bogue critique pour la publication, libapache2-mod-form et ledgersmb;
  • J’ai créé au vol les rapports de bogues suivants : n°749332 (nouvelle version amont de libjs-jquery-cookie), n°749498 (problèmes de « Files-Excluded » et d’URL https avec copyright-format 1.0), n°747354 (bogue dans le script d’initialisation de clamav-milter), n°747101 (git-import-orig doit proposer une option –download);
  • J’ai créé des tickets sur mirrorbrain afin qu’il fonctionne mieux avec les miroirs Debian : mise à jour vers n°26 (évite l’erreur 404 pour des fichiers toujours disponibles sur certains miroirs) et n°150 (désactivation automatique des miroirs obsolètes).

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities since January 2014 contribuée par Weierstrass01.