Spotify migre 5000 serveurs de Debian à Ubuntu

Ou une raison de plus prouvant qu’il est important que Debian LTS soit un succès. L’année dernière nous avions eu la nouvelle que Dreamhost passait à Ubuntu parce qu’ils pouvaient maintenir une version stable de Ubuntu plus longtemps que la version stable de Debian (et ceci bien que Ubuntu n’assure que le support des logiciels dans la section principale, ce qui exclue un grand nombre de logiciels populaires).

Spotify Logo

Il y a quelques jours, nous apprenions que Spotify avait pris une décision similaire:

Il y a quelques temps, nous avons décidé de migrer vers Ubuntu pour nos serveurs de backend. Les principales raisons de ce changement étaient le cycle de publication prévisible et le support à long terme (cette décision prédate l’annonce que Debian s’engageait également à offrir un support à long terme). Avec la sortie de Ubuntu 14.04 LTS nous sommes maintenant en train de migrer nos ~5000 serveurs vers cette distribution.

Il s’agit d’un preuve supplémentaire, s’il en était besoin, que nous devons fournir un support à long terme des versions stables de Debian si nous voulons rester un choix pertinent dans les grands déploiements.

Mais la tâche est ingrate et il est difficile de trouver des volontaires pour l’assumer. C’est pourquoi je suis persuadé que la meilleure des solutions est de convaincre les entreprises de contribuer financièrement à Debian LTS.

Nous avons déjà convaincu une poignée de sociétés et juillet est le premier mois où des contributeurs payés ont rejoint l’effort Debian LTS pour une participation modeste de 21 heures de travail (suivez Thorsten Alteholz et Holger Levsen sur debian-lts et debian-lts-announce). Mais nous devons encore multiplier ce chiffre par 5 ou 6 au moins pour assurer un travail correct de maintenance de Debian 6.

C’est pourquoi je vous invite à télécharger le formulaire de souscription et à avoir une discussion avec votre encadrement. C’est le moment de convaincre votre entreprise de rejoindre cette initiative. N’hésitez pas à prendre contact si vous avez des questions ou si vous préférez que je contacte un représentant de votre entreprise. Merci !

Entreprises : soutenez le projet de support à long terme de Debian

La presse a relayé notre annonce sur Debian LTS mais essentiellement pour dire que le support LTS est disponible et fonctionnel. L’appel à l’aide présent dans l’annonce n’est jamais mentionné.

C’est vraiment dommage car si le support LTS est effectivement disponible, il ne fonctionne pas encore de manière satisfaisante. À ce jour (19 juin 2014), 36 paquets de Debian 6 ont besoin d’une mise à jour de sécurité et pourtant squeeze-lts n’a connu que 7 mises à jour.

debian-lts-periodsComme d’habitude, ce qui manque c’est les contributeurs qui font le travail requis. Mais dans ce cas particulier, il y a une solution simple: il faut payer des personnes pour le faire. Le support à long terme profite essentiellement aux entreprises et si elles y voient une valeur ajoutée, cela ne devrait pas être trop difficile de les convaincre de soutenir le projet.

Avec quelques autres développeurs Debian, nous avons fait des efforts pour que les entreprises puissent soutenir le projet de manière on ne peut plus simple. Nous avons créé une offre de service pour les organisations utilisant Debian.

Freexian (ma société) collecte l’argent de toutes les entreprises qui souhaitent contribuer (par le biais de factures), puis utilise cet argent pour payer les contributeurs Debian qui préparent les mise à jour de sécurité. En plus de cela, nous avons prévu des avantages concrets pour les entreprises participantes comme la possibilité d’indiquer les paquets qui doivent être gérés en priorité, ou même la possibilité de fournir des test fonctionnels pour s’assurer que les mises à jour de sécurité n’introduisent pas de régression dans leur infrastructure de production.

Pour faire un bon travail de maintenance de Debian 6 Squeeze, notre objectif est de financer l’équivalent d’un temps plein. Nous en sommes assez loin avec seulement 13 heures par mois financées par 4 entreprises. Cela fait une moyenne de 3,25 heures financées par chaque société participante, pour un prix moyen de 276 EUR/mois ou 3315 EUR/an.

Cela n’est vraiment pas beaucoup si l’on compare cela au prix que ces entreprises auraient du payer pour mettre à jour immédiatement toutes leurs machines équipées de Debian 6 (au lieu de les conserver pendant 2 ans supplémentaires).

En supposant que le niveau de contribution moyen reste fixe, nous avons seulement besoin du soutien de 50 autres entreprises dans le monde. Ce n’est vraiment pas beaucoup comparé aux milliers d’entreprises qui utilisent Debian. Pouvez-vous convaincre votre entreprise ? Récupérez le formulaire de souscription et entamez une discussion avec votre direction.

Aidez-nous à atteindre cet objectif, partagez cet article et le lien vers l’offre Debian LTS de Freexian. Le support à long terme de Debian est important si nous voulons que Debian soit un bon choix pour les serveurs et les gros déploiements. Nous devons réussir Debian 6 LTS !

Merci !

Mes activités Debian en juin 2011

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour de Debian. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (195 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Dropbox pour Debian

Dropbox n’est pas un logiciel libre, mais n’en est pas moins très populaire. Ils ne mettent à disposition qu’un paquet pour Ubuntu, qui ne fonctionne pas sous Debian. J’ai donc créé un paquet officiel.

En contact avec des développeurs Dropbox, ils m’ont été d’une aide précieuse. Ils vont très prochainement lancer un mécanisme de signatures (avec GPG), de telle sorte que nous pourrons bientôt améliorer le paquet en vérifiant l’origine des binaires téléchargés.

SAT Britney

J’ai continué — au début du mois — mon travail sur la ré-implémentation de britney (l’application créant testing à partir d’unstable). J’ai cependant rapidement mis en sommeil mon travail, dans la mesure où les release managers ont demandé l’avis de Stefano Zacchiroli et Ralf Treinen (qui ont une connaissance approfondie du sujet, de par leur travail de recherche sur Mancoosi). Je n’ai pas souhaité aller plus loin, au cas où ils identifient une faiblesse majeure. Leur retour n’est arrivé qu’en fin de ce mois, et, bien que quelque peu négatif, je continue à penser que le travail mérite d’être poursuivi plus en avant.

Conversion de ftplib à multiarch

Tandis que dpkg ne supporte toujours pas multiarch (aucune nouvelle de Guillem à ce sujet, et aucun signe de progression visible :-(), unstable a récupéré les derniers éléments nous permettant de convertir les bibliothèques au multi-architecture (cf. l’annonce correspondante). A l’instant où la version requise de libc6 a atterri dans unstable, j’ai cherché à convertir le seul paquet de bibliothèque que je maintiens. Je n’ai eu aucune difficulté majeure, seulement deux problèmes dans Lintian (référencés sous le n°630164 et rapidement corrigés par Niels Thykier).

Support build-arch / build-indep

L’idée d’utiliser des cibles build-arch/build-indep dans le fichier debian/rules a ressurgi pour la 42ème fois en 10 ans. J’avais déjà décidé, voilà quelques temps de cela, d’accepter un patch implémentant un champ Builld-Features: build-arch, afin de permettre à dpkg-buildpackage d’utiliser ces cibles. Bill Allombert a terminé ce patch, je l’ai donc intégré.

Le comité technique a également décidé qu’il prendrait une décision définitive sur ce sujet (cf. n°629385). Roger Leigh a apporté une contribution utile en recompilant l’archive complète avec toutes les solutions proposées. Étant donné qu’une majorité souhaite rendre la cible obligatoire dans le futur, j’ai contribué un patch dpkg pour ma solution préférée. L’auto-détection de la cible serait utilisée temporairement jusqu’à ce que tous les paquets soient modifiés afin d’embarquer de telles cibles.

Le comité technique n’a encore pris aucune décision, bien que la discussion soit au point mort depuis le 12 juin. Rien d’anormal ici, je suis sûr que le point sera soldé durant la DebConf. ;-)

Activités diverses sur dpkg

  • Modification de dpkg-source --after-build permettant de retirer automatiquement les patchs, s’ils ont été appliqués via dpkg-source --before-build
  • Pas mal de corrections de bogues (n° 628726, 629582, 630996, 631435, 631439, 631547, 632168), ce qui permet à peine d’équilibrer avec le nombre de nouveaux bogues rapportés !
  • Ajout de 2 modules Perl supplémentaires à l’API supporté, au profit de Lintian.
  • Une soirée passée à investiguer les causes possibles d’une vieille et ennuyeuse assertion failure liée aux triggers.
  • Mise à jour de ma branche avec les directives triggers améliorées, pour prendre en compte les remarques de Guillem, puis intégration de cette branche.
  • En traitant le point précédent, j’ai découvert une faiblesse conceptuelle dans l’usage de « prerm failed-upgrade », et intégré une correction.
  • Discussion de l’intégration de dpkg-buildflags dans debhelper dans le bogue 544844, ce qui a conduit à la décision d’implémenter de nouvelles améliorations pour dpkg-buildflags.

Mise à jour de l’applet Hamster

Hamster-applet est une application GNOME n’ayant pas de version 3.0, mais une en développement (2.91.x). J’ai regardé s’il n’était pas possible de l’empaqueter pour experimental, et ainsi avoir l’applet fonctionnelle dans le mode dégradé de GNOME 3. Apparemment pas. Le code n’a pas encore été mis à jour pour être compatible avec le nouveau panneau.

J’ai envoyé dans unstable la dernière version stable (2.32.1) à la place, qui a quelques améliorations intéressantes dans sa version standalone (et le nom de l’exécutable est différent). En attendant une meilleure intégration avec GNOME 3, j’ai créé un raccourci pour le démarrer rapidement (avec gconf-editor, entrer la valeur « <Mod4>t » pour le champ /apps/metacity/global_keybindings/run_command_1, et « hamster-time-tracker » pour /apps/metacity/keybinding_commands/command_1. Le panneau de contrôle de GNOME 3 ne semble en effet pas gérer les raccourcis claviers actuellement).

Traduction de mon site professionnel en anglais

Bien que particulièrement reconnaissant envers les personnes supportant activement mon travail, je suis encore loin d’avoir atteint mon objectif d’être financé pour un tiers de mon temps de travail par des donations et la vente de produits via ce site.

J’ai donc décidé de donner un peu plus de visibilité à mon site professionnel, et en particulier à son offre de services liée à Debian. Elle n’était disponible qu’en français, je l’ai traduite et étoffée quelque peu. Ma « page de soutien » sur ce blog pointe maintenant également vers le site web de mon entreprise.

Si votre entreprise a besoin d’aide pour créer des paquets Debian, ou requiert un support technique par mail, ne cherchez plus ! :-)

Je propose d’ailleurs des réductions pour les particuliers ou organisations à but non lucratifs désirant bénéficier de mon expertise pour créer des paquets Debian.

The Debian Administrator’s Handbook

Il s’agit là du titre de la traduction à venir de mon livre. Ce projet dispose maintenant d’un site dédié : debian-handbook.info.

Vous pouvez vous inscrire à son flux RSS pour obtenir les dernières nouvelles le concernant. La table des matières complète est en ligne, accompagnée d’une FAQ.

Je recherche activement des partenaires pour promouvoir la campagne de financement à venir. Si vous êtes en mesure de toucher un nombre conséquent de lecteurs intéressés par une bonne référence sur Debian, contactez-moi afin de rejoindre le programme affilié.

Merci

Au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Debian activities in June 2011 contribuée par Weierstrass01. Ne manquez pas une occasion de parfaire vos connaissances de Debian ou Ubuntu, abonnez-vous à ma newsletter en cliquant ici.