Ne créez pas votre paquet Debian avec dpkg -b

J’ai pu observer de nombreuses personnes, ces dernières années, essayant d’utiliser dpkg --build pour créer des paquets Debian. Et, de fait, si vous lisez les pages de manuel de dpkg et de dpkg-deb, l’option semble bien appropriée à cet usage :

-b, --build répertoire [archive|répertoire]

Crée une archive Debian avec l’arborescence contenue dans répertoire. répertoire doit posséder un sous-répertoire DEBIAN qui contient les fichiers de contrôle tel que le fichier « control » lui-même. Ce répertoire n’apparaît pas dans l’archive de l’arborescence du paquet binaire ; mais les fichiers qu’il contient sont mis dans la zone de contrôle du paquet binaire.

On peut en conclure que oui, effectivement, dpkg-deb est l’outil créant en dernière étape les fichiers .deb (aussi connus sous le nom de paquets binaires). Ce qui ne veut pas dire que vous êtes censé appeler un tel outil « bas-niveau » vous-même. En effet, si vous souhaitez empaqueter proprement un logiciel, vous devez plutôt créer un paquet source Debian, qui partira du code source amont pour créer des paquets binaires respectant la charte technique Debian.

Créer un tel paquet source implique également de préparer une arborescence de répertoires (mais avec un sous-répertoire « debian »), ce qui est probablement plus compliqué que d’appliquer dpkg -b à un répertoire ciselé « à la main ». Mais le résultat en est d’autant plus versatile : les outils utilisés apportent une valeur ajoutée en analysant/modifiant dynamiquement les fichiers à l’intérieur de votre paquet (par exemple, les dépendances envers les bibliothèques C requises par votre paquet sont insérées automatiquement).

Si cette méthodologie vous était inconnue, vous souhaiterez peut-être approfondir le sujet grâce au manuel du Nouveau Mainteneur ou à la Charte Debian.

Ceci est une traduction de mon article Avoid a newbie packager mistake: don’t build your Debian packages with dpkg -b contribuée par Weierstrass01.

Abonnez-vous à ce blog par RSS ou par email pour recevoir tous les prochains articles et améliorer votre maîtrise de Debian/Ubuntu.

Comment créer des paquets Debian avec une méthode de compression alternative

Alors que gzip vient immédiatement à l’esprit quand il s’agit de compression de fichiers, d’autres outils existent et permettent même d’atteindre un meilleur ratio de compression que celui-ci. Cet article explique comment tirer parti de ces alternatives dans votre travail d’empaquetage Debian.

Dans le paquet source

Un paquet source se compose de plusieurs fichiers. Le fichier .dsc n’est jamais compressé, ce qui ne pose aucun problème puisqu’il s’agit d’un petit fichier texte. Outre via gzip (orig.tar.gz), les archives TAR amont peuvent être compressés grâce à bzip2 (orig.tar.bz2), lzma (orig.tar.lzma) ou xz (orig.tar.xz). À vous de choisir si l’archive amont est proposée sous différents formats de compression. Placez-le au bon endroit et dpkg-source l’utilisera automatiquement. Il est à noter toutefois que dans le cas du format source 1.0 seul gzip est utilisable, tandis que l’archive principale Debian n’autorise actuellement que gzip et bzip2 (xz suivra éventuellement plus tard), même si le format source « 3.0 (quilt) » les supporte tous.

Les fichiers d’empaquetage Debian sont fournis soit sous forme de fichier .diff.gz pour le format source 1.0 (seul gzip est supporté ici aussi), soit sous forme de fichier .debian.tar pour le format source « 3.0 (quilt) ». Cette dernière archive pouvant être compressée via l’outil de votre choix, il suffit de le spécifier à dpkg-source (cf. ci-dessous. À noter que la valeur par défaut correspond à l’utilisation de gzip).

Dpkg-source doit générer l’archive principale dans le cas d’un paquet natif et il est possible de lui faire utiliser autre chose que gzip, grâce à l’option --compression. Cette option est usuellement placée dans le fichier debian/source/options:

# Utilisation de bzip2 au lieu de gzip
compression = "bzip2"
compression-level = 9

Cette option n’est généralement pas très utile dans le cas des paquets sources au format « 3.0 (quilt) », dans la mesure où l’archive Debian compressée n’est pas d’une taille importante. Ceci étant, certains mainteneurs préfèrent utiliser le même outil de compression pour l’archive amont et l’archive Debian. Vous êtes donc libre d’utiliser cette option dans un souci d’harmonisation.

C’est par contre bien plus intéressant dans le cas des paquets natifs : pour exemple la taille du paquet source dpkg a été réduite de 30% en passant à bzip2, sauvant ainsi 2Mo d’espace disque.

Dans les paquets binaires

Les fichiers .deb contiennent également des archives compressées au format tar, et utilisent également gzip par défaut :

$ ar t dpkg_1.15.8.9_i386.deb 
debian-binary
control.tar.gz
data.tar.gz

L’archive data.tar.gz contient tous les fichiers à installer, et c’est précisément celle que vous pouvez compresser via un outil alternatif à gzip. Rappelons que ce n’est vraiment intéressant que dans le cas des — très — gros paquets, dont la taille justifie l’écart par rapport au processus standard de compression. Essayez et regardez un peu combien de Mo vous parvenez à sauver ! Le fait que ces alternatives puissent nécessiter une quantité importante de mémoire (que ce soit pour la compression ou la décompression) ne doit pas être négligé : dans le cas de plate-formes embarquées ou de matériels d’entrée de gamme disposant de peu de mémoire, il peut être intéressant de conserver gzip.

Ceci étant dit, quelle est donc la manière de procéder ? Rien de plus facile, dpkg-deb met à disposition l’option -Z, à laquelle il suffit de passer « -Zbzip2 » par exemple. Il est également possible de passer « -z6 » pour changer le ratio de compression à 6 (ce qui peut être utile car un niveau de compression inférieur peut entraîner une empreinte mémoire plus faible, selon le programme utilisé). L’invocation de dpkg-deb étant habituellement masquée derrière l’appel à dh_builddeb dans le fichier /debian/rules, il faut modifier ce dernier avec « dh_builddeb -- -Zbzip2 ».

Si vous utilisez les fichiers de règles de debhelper 7, il vous faudra neutraliser le comportement standard via par exemple l’ajout de :

%:
	dh $@

override_dh_builddeb:
	dh_builddeb -- -Zbzip2

Si vous utilisez CDBS, la variable d’environnement DEB_DH_BUILDDEB_ARGS doit être initialisée à :

include /usr/share/cdbs/1/rules/debhelper.mk
[...]
DEB_DH_BUILDDEB_ARGS = -- -Zbzip2

Cet article est une traduction de How to create Debian packages with alternative compression methods contribuée par Weierstrass01. Abonnez-vous à ce blog par RSS ou par email pour recevoir tous les prochains articles et améliorer votre maîtrise de Debian/Ubuntu.