Spotify migre 5000 serveurs de Debian à Ubuntu

Ou une raison de plus prouvant qu’il est important que Debian LTS soit un succès. L’année dernière nous avions eu la nouvelle que Dreamhost passait à Ubuntu parce qu’ils pouvaient maintenir une version stable de Ubuntu plus longtemps que la version stable de Debian (et ceci bien que Ubuntu n’assure que le support des logiciels dans la section principale, ce qui exclue un grand nombre de logiciels populaires).

Spotify Logo

Il y a quelques jours, nous apprenions que Spotify avait pris une décision similaire:

Il y a quelques temps, nous avons décidé de migrer vers Ubuntu pour nos serveurs de backend. Les principales raisons de ce changement étaient le cycle de publication prévisible et le support à long terme (cette décision prédate l’annonce que Debian s’engageait également à offrir un support à long terme). Avec la sortie de Ubuntu 14.04 LTS nous sommes maintenant en train de migrer nos ~5000 serveurs vers cette distribution.

Il s’agit d’un preuve supplémentaire, s’il en était besoin, que nous devons fournir un support à long terme des versions stables de Debian si nous voulons rester un choix pertinent dans les grands déploiements.

Mais la tâche est ingrate et il est difficile de trouver des volontaires pour l’assumer. C’est pourquoi je suis persuadé que la meilleure des solutions est de convaincre les entreprises de contribuer financièrement à Debian LTS.

Nous avons déjà convaincu une poignée de sociétés et juillet est le premier mois où des contributeurs payés ont rejoint l’effort Debian LTS pour une participation modeste de 21 heures de travail (suivez Thorsten Alteholz et Holger Levsen sur debian-lts et debian-lts-announce). Mais nous devons encore multiplier ce chiffre par 5 ou 6 au moins pour assurer un travail correct de maintenance de Debian 6.

C’est pourquoi je vous invite à télécharger le formulaire de souscription et à avoir une discussion avec votre encadrement. C’est le moment de convaincre votre entreprise de rejoindre cette initiative. N’hésitez pas à prendre contact si vous avez des questions ou si vous préférez que je contacte un représentant de votre entreprise. Merci !

Mes activités libre en juin 2014

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour du logiciel libre. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (168,17 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Debian LTS

Après avoir mis en place l’infrastructure permettant aux entreprises de contribuer financièrement à Debian LTS, j’ai passé pas mal de temps à ébaucher l’annonce du lancement de Debian LTS (sur une suggestion de Moritz Mühlenhoff, qui m’a fait remarquer qu’aucune communication n’avait encore été faite en ce sens).

Je suis plutôt content des résultats, car nous avons réussi à faire mention d’une offre commerciale sans déclencher une levée de boucliers de la part de la communauté. Cette offre est (à mon sens, ce qui est nécessairement subjectif) clairement dans l’intérêt de Debian, mais dans la mesure où l’argent ne lui revient pas nous avons pris des précautions supplémentaires : lorsque j’étais en contact avec les chargés de presse, j’ai systématiquement inclus le Chef de projet Debian dans la discussion et ses retours ont été d’une grande aide dans l’amélioration de l’annonce. Il a également officiellement approuvé le communiqué de presse, afin de conforter les chargés de presse dans leur décision de publier le communiqué.

Lucas m’a également poussé à demander le retour de la communauté vis-à-vis de cette ébauche de communiqué, ce que j’ai fait. La discussion a été constructive et le brouillon n’en a été qu’encore plus abouti.

La nouvelle a été largement relayée, le revers de la médaille étant que l’appel à contribuer n’a quasiment pas retenu l’attention de la presse. Même Linux Weekly News a fait l’impasse !

Du côté de Freexian, nous venons juste de passer la barre des 10% d’un « équivalent temps plein » (financé par 6 entreprises), et nous sommes en contact avec plusieurs autres sociétés. Nous sommes toutefois encore loin de notre but et nous devons rechercher activement d’autres soutiens. Connaissez-vous des entreprises qui font encore tourner des serveurs sous Debian 6 ? Si oui, je vous serai gré de m’en faire savoir un peu plus (nom + url + contact si possible) en m’écrivant à deblts@freexian.com, de sorte à ce que je puisse prendre contact et les inviter à participer au projet.

Distro Tracker

Dans la continuation du concours Debian France, j’ai continué à travailler avec Joseph Herlant et Christophe Siraut sur de multiples améliorations de distro tracker. Ce afin de préparer son déploiement sur tracker.debian.org (que je viens tout juste d’annoncer \o/).

Debian France

Le concours Debian France étant fini, j’ai expédié les récompenses. Cinq livres ont donc été envoyés à :

Travaux Debian divers

J’ai déclaré sql-ledger orphelin et réalisé un dernier envoi (d’une nouvelle version amon) pour changer son mainteneur en Debian QA.

Après avoir été ennuyé plusieurs fois par dch estropiant mon nom dans les journaux de modification, j’ai soumis le rapport n°750855, qui a été rapidement corrigé.

J’ai désactivé un patch défectueux de quilt, afin de corriger un bogue critique pour la publication : n°751109

J’ai soumis le rapport n°751771 lorsque j’ai découvert une dépendance incorrecte vers ruby-uglifier, tandis que je travaillais à l’empaquetage pour Kali Linux.

J’ai testé de nouvelles versions de ruby-libv8 sur armel/armhf à la demande de l’auteur amont. Je lui ai remonté des erreurs de compilation (cf. le ticket github).

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities in June 2014 contribuée par Weierstrass01.

Entreprises : soutenez le projet de support à long terme de Debian

La presse a relayé notre annonce sur Debian LTS mais essentiellement pour dire que le support LTS est disponible et fonctionnel. L’appel à l’aide présent dans l’annonce n’est jamais mentionné.

C’est vraiment dommage car si le support LTS est effectivement disponible, il ne fonctionne pas encore de manière satisfaisante. À ce jour (19 juin 2014), 36 paquets de Debian 6 ont besoin d’une mise à jour de sécurité et pourtant squeeze-lts n’a connu que 7 mises à jour.

debian-lts-periodsComme d’habitude, ce qui manque c’est les contributeurs qui font le travail requis. Mais dans ce cas particulier, il y a une solution simple: il faut payer des personnes pour le faire. Le support à long terme profite essentiellement aux entreprises et si elles y voient une valeur ajoutée, cela ne devrait pas être trop difficile de les convaincre de soutenir le projet.

Avec quelques autres développeurs Debian, nous avons fait des efforts pour que les entreprises puissent soutenir le projet de manière on ne peut plus simple. Nous avons créé une offre de service pour les organisations utilisant Debian.

Freexian (ma société) collecte l’argent de toutes les entreprises qui souhaitent contribuer (par le biais de factures), puis utilise cet argent pour payer les contributeurs Debian qui préparent les mise à jour de sécurité. En plus de cela, nous avons prévu des avantages concrets pour les entreprises participantes comme la possibilité d’indiquer les paquets qui doivent être gérés en priorité, ou même la possibilité de fournir des test fonctionnels pour s’assurer que les mises à jour de sécurité n’introduisent pas de régression dans leur infrastructure de production.

Pour faire un bon travail de maintenance de Debian 6 Squeeze, notre objectif est de financer l’équivalent d’un temps plein. Nous en sommes assez loin avec seulement 13 heures par mois financées par 4 entreprises. Cela fait une moyenne de 3,25 heures financées par chaque société participante, pour un prix moyen de 276 EUR/mois ou 3315 EUR/an.

Cela n’est vraiment pas beaucoup si l’on compare cela au prix que ces entreprises auraient du payer pour mettre à jour immédiatement toutes leurs machines équipées de Debian 6 (au lieu de les conserver pendant 2 ans supplémentaires).

En supposant que le niveau de contribution moyen reste fixe, nous avons seulement besoin du soutien de 50 autres entreprises dans le monde. Ce n’est vraiment pas beaucoup comparé aux milliers d’entreprises qui utilisent Debian. Pouvez-vous convaincre votre entreprise ? Récupérez le formulaire de souscription et entamez une discussion avec votre direction.

Aidez-nous à atteindre cet objectif, partagez cet article et le lien vers l’offre Debian LTS de Freexian. Le support à long terme de Debian est important si nous voulons que Debian soit un bon choix pour les serveurs et les gros déploiements. Nous devons réussir Debian 6 LTS !

Merci !

Mes activités libres depuis janvier 2014

Si vous suivez régulièrement l’activité de mon site, vous aurez remarqué que j’ai fait l’impasse sur tous les résumés mensuels depuis début 2014. Non pas que j’ai arrêté mes contributions au monde du libre…j’étais tout simplement trop occupé pour relater ce que je faisais. À ma décharge, laissez-moi également préciser que nous venons tout juste d’emménager dans une nouvelle maison, qui était en construction depuis mai de l’année dernière.

Le manque d’activité sur mon blog a eu pour conséquence une diminution sensible des donations (janvier : 70,72 €, février : 71,75 €, mars : 51,25 €, avril : 39,9 €, mai : 40,33 €). Un remerciement appuyé à tous ceux qui ont continué à soutenir mon travail même si je n’en donnais plus aucune nouvelle.

Laissez-moi remédier maintenant à cette situation. Ce résumé entrera un peu moins dans le détail qu’à l’habitude, car il couvre toute la période de début 2014 à aujourd’hui.

Debian France

Préparatifs liés aux assemblées générales. Le début d’année a vu beaucoup de travaux liés à l’activité de Debian France. Je me suis tout d’abord occupé de la mise en place de limesurvey avec Alexandre Delanoë, ce afin d’organiser le vote du nouveau logo : The new logo of Debian France

J’ai également aidé Sylvestre Ledru à finaliser et clôturer les comptes 2013 en préparation de l’assemblée générale qui devait se tenir plus tard ce mois de janvier. J’ai rédigé le rapport moral du président devant être présenté à l’assemblée. J’ai enfin collecté les procurations afin de nous assurer que le quorum serait atteint pour l’assemblée extraordinaire qui s’est tenue juste après l’assemblée annuelle.

Ces assemblées se sont déroulées durant une mini-debconf parisienne de deux jours (17-18 janvier) à laquelle j’ai bien évidemment assisté, même si je n’ai animé aucune conférence et n’ai pris la parole que pour annoncer le logo vainqueur du concours et remercier tous les participants pour leurs efforts.

Assemblée générale 2014 de Debian France

Les membres de l’association Debian France durant l’assemblée générale

Un point qui mérite d’être souligné est que la raison d’être de l’assemblée extraordinaire était d’inscrire dans notre règlement intérieur la possibilité d’agir comme une organisation de confiance pour Debian. Ce statut devrait être officialisé dans les semaines à venir par le chef de projet Debian Lucas Nussbaum, dans la mesure où nous avons répondu avec succès à toutes les questions. Notre formulaire de donations PayPal ainsi que les outils comptables nécessaires sont fins prêts.

Empaquetage de Galette et carte des membres. J’ai passé la main à François-Régis Vuillemin en ce qui concerne la maintenance de l’empaquetage de Galette. J’ai parrainé tous ses envois et nous avons empaqueté un nouveau plugin permettant de créer une carte de tous les membres qui acceptent de partager leurs positions géographiques. L’idée à l’origine était de laisser les personnes se rencontrer lorsqu’elles vivent à proximité… avec comme but à long terme de pouvoir organiser des activités non plus uniquement à Paris mais partout en France.

Jeu du nouveau contributeur. Last but not least, j’ai organisé un jeu afin d’encourager les contributions à Debian. La récompense en était une copie de mon livre, à tous ceux qui complétaient un petit projet Debian. Nous avons eu beaucoup de projets intéressants mais les résultats à ce jour sont très mitigés. Beaucoup n’ont pas (encore) complété leurs projets…ceci étant dit, le travail réalisé par les quelques personnes qui se sont impliquées était de bonne qualité, et ces dernières semblent motivées pour continuer à contribuer.

Stand Debian à Solutions Linux Paris. Comme chaque année, j’ai passé deux jours à Paris pour aider à tenir le stand Debian France au salon Solutions Linux. Nous avions apporté beaucoup de goodies et nous en avons vendu pour plus de 2000€ en deux jours. J’ai également profité de cette opportunité pour essayer de convaincre les entreprises de supporter l’effort demandé par la nouvelle Debian LTS.

Debian France booth at Solutions Linux

Tanguy Ortolo et Fernando Lagrange derrière le stand Debian France

Cahiers de l’Admin Debian

Nous avons publié la mise à jour du livre vers Wheezy dans les derniers jours de 2013. J’ai ensuite rapidement fait le nécessaire pour que les différentes équipes de traduction puissent concentrer leurs efforts sur la dernière version du livre.

Un peu plus tard (en février) j’ai annoncé la disponibilité des traductions espagnoles et françaises.

Debian Squeeze LTS

J’ai répondu positivement à l’appel à volontaires de l’équipe en charge de la sécurité afin de mettre en place un support long terme pour Squeeze. Tout d’abord car je suis convaincu que le support long terme est un facteur très important si Debian entend rester un choix acceptable dans le cadre de grands déploiements, et ensuite parce que je savais que certains de mes clients seraient intéressés…

J’ai donc suivi toutes les discussions (d’abord sur une liste semi-privée puis sur debian-lts@lists.debian.org) et fait part de ma propre expérience. J’ai également pris la responsabilité de la mise en relation avec des contributeurs Debian qui pourraient être embauchés pour travailler sur Squeeze LTS, de sorte que nous ayons une offre commune lisible pour toutes les entreprises qui ont offert un support financier pour Squeeze LTS. Attendez-vous à plus d’informations sur ce sujet dans les jours/semaines à venir.

Tryton

J’ai été un utilisateur de longue date de SQL-Ledger pour gérer la comptabilité de ma société Freexian. Mais tandis que sa licence est libre, le projet ne l’est pas. C’est le travail d’un seul développeur qui n’accepte pas vraiment une quelconque aide extérieure. J’en suis donc venu à considérer le passage à un autre outil, mais je n’en ai rien fait pendant longtemps.

Cette année, après une évaluation rapide, j’ai décidé de passer à Tryton pour mon entreprise. Ce n’est probablement pas un choix pertinent d’un point de vue économique, dans la mesure où cette migration m’a demandé plusieurs heures de travail non rémunérées. Mais c’est la meilleure solution que j’ai pu concevoir à ce jour d’un point de vue logiciel libre.

J’ai déjà contribué de nombreux rapports de bogues et quelques patches (n°3596, n°3631, n°3633, n°3665, n°3667, n°3694, n°3695, n°3696, n°3697), principalement liés à des problèmes de plan comptable français, mais également à quelques fonctionnalités manquantes dont j’ai besoin.

J’ai également accepté de parrainer Matthias Berhle, qui maintient les paquets officiels de Tryton dans Debian. Il a déjà le statut de mainteneur Debian, donc c’est avant tout une question de revue de nouveaux paquets source et de lui donner les permissions adéquates.

Travaux Debian divers

  • Mise à jour de Publican vers la version 4, puis la 4.1.2. A nécessité un nouveau module Perl, que j’ai demandé à l’équipe en charge de Perl dans le rapport n°736816;
  • Mise à jour vers python-django-debug-toolbar et python-django-jsonfield pour assurer la compatibilité Django 1.6;
  • J’ai créé des rapports de bogues concernant des paquets de linux-image qui se retrouvaient supprimés (à la demande de Ben Hutchings);
  • J’ai rapporté les bogues n°734866 et n°734869 au sujet de bash/dash, afin qu’ils abandonnent proprement les privilèges dans un contexte setuid;
  • Mise à jour de gnome-shell-timer;
  • J’ai créé les pages « Services » sur le wiki pour le PTS et son remplaçant;
  • J’ai travaillé sur distro-tracker avec les participants du jeu du nouveau contributeur;
  • J’ai déclaré feed2omb orphelin au travers du rapport n°742601;
  • Je me suis battu en vain contre l’absurdité de certaines modifications spécifiques à Debian dans syslinux (cf. n°742836);
  • Support préliminaire d’EFI dans live-build (cf. n°731709).
  • Mise à jour de python-django vers 1.6.5 dans unstable, 1.4.5+deb7u7 dans wheezy-security et 1.6.5-1~bpo70+1 dans wheezy-backports;
  • J’ai parrainé dolibarr, python-suds, un rétro-portage zim, un envoi d’un non-mainteneur pour ckeditor afin de corriger un bogue critique pour la publication, libapache2-mod-form et ledgersmb;
  • J’ai créé au vol les rapports de bogues suivants : n°749332 (nouvelle version amont de libjs-jquery-cookie), n°749498 (problèmes de « Files-Excluded » et d’URL https avec copyright-format 1.0), n°747354 (bogue dans le script d’initialisation de clamav-milter), n°747101 (git-import-orig doit proposer une option –download);
  • J’ai créé des tickets sur mirrorbrain afin qu’il fonctionne mieux avec les miroirs Debian : mise à jour vers n°26 (évite l’erreur 404 pour des fichiers toujours disponibles sur certains miroirs) et n°150 (désactivation automatique des miroirs obsolètes).

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities since January 2014 contribuée par Weierstrass01.

Nouvelle donne aux élections européennes

Logo nouvelle donneComme beaucoup, j’ai été déçu par les gouvernements successifs de droite et de gauche, et je ne me reconnais pas dans les partis des extrêmes. C’est pourquoi j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt la création de Nouvelle Donne, un nouveau parti politique issu d’un mouvement associatif (le collectif Roosevelt), dont le mode de fonctionnement et les idées tranchent avec les partis traditionnels.

Je vous invite à lire la charte éthique qui va bien au-delà de ce qui existe par ailleurs et qui exposent les valeurs de base de manière très claire (en tant que Debianeux, avoir un texte fondateur qui fixe le cadre, ca me parle !).

En ce qui concerne les élections européennes de dimanche, vous pouvez consulter le programme officiel, il y a beaucoup de projets, très peu sont en commun avec un quelconque autre parti car Nouvelle Donne se démarque clairement de la logique de la course à la croissance suivie par les grands partis. En ce qui concerne le numérique, il n’y a pas grand chose mais le peu qui y est est tout à fait conforme avec mes attentes:

20) Protéger les citoyens des risques numériques et défendre les libertés fondamentales sur Internet.

La révolution numérique expose les citoyens à des opportunités et des risques nouveaux. Il faut protéger la vie privée et les données personnelles de la surveillance et des exploitations commerciales abusives. Cela passe par le droit à l’anonymat et au chiffrement, la promotion des logiciels libres, et la défense des réseaux neutres et accessibles. Nous nous opposerons à la surveillance de masse, et à la commercialisation de technologies de surveillance globales. Nous renforcerons les droits des citoyens, et nous nous opposerons aux sanctions administratives ou privées sans contrôle d’un juge.

Ceux qui me connaissent savent que je suis déçu que le programme ne mentionne pas le principe du revenu de base bien qu’il ait été évoqué au cours de la préparation de la campagne. Toutefois l’idée fait son chemin puisqu’il y a un embryon de revenu de base (qui n’ose pas dire son nom car le montant est trop faible) avec la proposition 12 de créer une nouvelle monnaie (l’euro-franc):

Chaque citoyen résident, âgé de plus de 18 ans, recevra chaque mois 150 euro-francs, sur un livret ouvert à cet effet.

Fonctionnant comme un impôt inversé, ce sera un surplus direct de pouvoir d’achat, pour plus d’égalité et de sécurité économique.

Bref, ce dimanche je vais voter Nouvelle Donne et j’espère qu’on sera nombreux à faire de même afin que le paysage politique évolue d’une manière plus saine que par la montée des extrêmes que l’on a connu ces dernières années. Nouvelles idées, nouvelle politique, nouvelle donne !

Mise en orbite du Cahier de l’Admin Debian Wheezy

Il était temps vous allez me dire! Et vous aurez raison, la mise à jour du livre anglais puis la mise à jour de la traduction français a pris bien plus de temps que je ne l’aurai voulu (mais l’année qui s’est écoulée était pleine de challenge entre l’arrivée d’un deuxième fils et la construction d’une maison qui n’est toujours pas terminée d’ailleurs…).

Toujours est-il que c’est désormais chose faite. On peut commander la sixième édition (et oui 6 déjà!) du livre sur Amazon où il a pris la première place dans la section Linux avant même ma première annonce officielle. :-)

N°1 dans la section Linux

Bien entendu on peut aussi le consulter en ligne et le télécharger. Faites circuler la nouvelle!

Au menu de cette édition : un rafraîchissement complet pour tenir comptes des changements apportés par Debian 7, une nouvelle section sur le support multi-architectures de dpkg, et de nombreux bogues corrigés.

Mes activités libres en décembre 2013

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour du logiciel libre. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (147,56 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Cahiers de l’Admin Debian

Cover of the Debian Administrator's Handbook (Wheezy edition)J’ai passé une bonne partie du mois de décembre sur le livre. Dans un premier temps à finaliser la version anglaise et la rendre disponible. Puis à travailler à la mise à jour de la version française. Eyrolles va en publier une nouvelle édition basée sur cette traduction. Plus de détails à venir à ce sujet courant janvier !

Debian France

J’ai participé à de nombreuses discussions au sein de Debian France.

À commencer par le reproche que la majorité des évènements sont organisés à Paris. J’ai donc proposé de cartographier la position de chaque membre de Debian France. Nous avons ajouté de nouveaux champs dans la page de gestion des membres de telle sorte que les adhérents peuvent maintenant y ajouter leurs coordonnées GPS, et Frédéric Decou a procédé à quelques essais avec OpenStreetMap. Quelqu’un d’autre (Kiriarat) s’est proposé d’écrire le code intermédiaire nécessaire. Une carte manuelle est actuellement maintenue sur le site Web.

Sample logo receivedAu cours des discussions sur la mise en place de la boutique Debian France, j’ai suggéré de mettre à jour notre logo vers quelque chose de plus joli. Nous avons eu quelques suggestions et, après de nouvelles discussions avec Alexandre Delanoë et Sylvestre Ledru, nous avons organisé un petit concours pour inciter les graphistes à nous soumettre des propositions (le gagnant reçoit un ensemble de goodies Debian). Nous avons reçu 46 propositions (mon préféré est sur la droite !) Le bureau est en train de présélectionner les logos qui seront soumis au vote final des adhérents. Le vainqueur sera désigné à l’issue de la mini-debconf à venir sur Paris.

J’ai également continué à travailler sur les statuts et le règlement intérieur, qui devraient être adoptés lors de la prochaine assemblée qui se tiendra pendant la mini-debconf.

Travaux Debian divers

Maintenance de WordPress. J’ai parrainé Pablo Vasquez pour sa toute première petite contribution à l’empaquetage de WordPress. C’est quelque chose que j’ai vraiment apprécié, mais il n’est pas encore prêt à assumer tout seul la maintenance d’un paquet important tel que WordPress. J’ai eu de multiples autres propositions d’aide et j’ai répondu à toutes, tandis que je créais le rapport n°733726 afin de coordonner le travail pour la nouvelle version amont. Mais je n’ai eu aucun retour :-( Le passage de témoin de la maintenance d’un paquet est quelque chose de difficile…

Discussion autour du système d’init. Le comité technique a la lourde tâche de choisir le futur système de démarrage qui remplacera le vénérable System V init (cf. n°727708). J’ai suivi de près cette longue discussion, et y ai participé là où j’avais quelque chose d’intéressant à dire. La décision finale est attendue courant janvier. Pour ce que ça vaut, je partage entièrement, pour ma part, le point de vue de Russ Allbery dans cette discussion. Je fais tourner systemd sur certains de mes ordinateurs depuis maintenant quelques mois déjà.

Correction de lxc dans stable. Le paquet lxc dans stable a un modèle « debian » non-fonctionnel. Je n’aime vraiment pas mentionner que des choses ne fonctionnent pas dans une documentation, donc plutôt que d’écrire cela dans les Cahiers de l’Admin, j’ai fait quelque chose pour y remédier. J’ai préparé une mise à jour — ne provenant pas du mainteneur officiel (NMU) — pour le dépôt stable (cf. n°680469 pour le problème et n°732358 pour la demande de mise à jour dans stable).

Divers. J’ai parrainé une mise à jour de tcpdf. J’ai soumis une demande d’évolution concernant Publican, afin qu’il continue à traiter les instructions présentes dans les traductions. J’ai envoyé les nouvelles version de publican-librement et debian-handbook. J’ai soumis le bogue n°732678 concernant git-buildpackage, car ce dernier n’arrivait pas à appeler proprement lintian lorsque l’option -A était passée.

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities in December 2013 contribuée par Weierstrass01.

Mes activités libres en novembre 2013

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour du logiciel libre. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (44,52 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Cahiers de l’Admin Debian

Mise à jour vers Wheezy terminée. Roland et moi avons fini la mise à jour de la version anglaise du Cahier de l’Admin Debian suite à l’arrivée de Wheezy. Nous avons encore un peu de relecture à faire, mais vous pouvez déjà apprécier le résultat ici: http://debian-handbook.info/browse/wheezy/

N’hésitez pas à nous faire part de toute erreur que vous rencontreriez. Vous pouvez également nous soumettre des patchs prêts à l’emploi si vous souhaitez aller un peu plus loin.

Contributions à publican Le livre est généré avec publican et je maintiens son paquet Debian. Ce mois-ci on m’a signalé un bogue critique pour la publication car publican a tout simplement cessé de fonctionner… il s’est avéré que le problème résidait dans libxml-treebuilder-perl. J’ai donc réassigné le bogue n°728885 tandis que je proposais un patch à l’auteur amont. Après quelques jours sans réaction de l’équipe pkg-perl, et après avoir reçu un rapport de bogue inapproprié sur debian-handbook (évidemment publican était cassé dans unstable !), j’ai préparé un paquet corrigé par moi-même et l’ai envoyé (je fais toujours partie de l’équipe pkg-perl, même si j’y suis inactif).

Dans la mesure où j’ai fortement utilisé publican ce mois-ci, j’ai créé deux tickets dans son bugzilla. J’ai demandé l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité dans le n°1034836, et remonté un problème de gestion du caractère « \n » dans les fichiers PO (n°1036150).

Debian France

Mise à jour de Galette. J’ai mis à jour le paquet galette et son plugin PayPal, et les ai déployés sur france.debian.net. Il contenait quelques corrections pour les emails de rappel envoyés aux membres.

Mise à jour des statuts. J’ai également repris mon travail de préparation de nouveaux statuts pour Debian France. Sylvestre Ledru a apporté un brouillon (élaboré avec l’aide d’un avocat) quelques mois plus tôt et je suis maintenant en train de le revoir/améliorer. Le but principal étant de clarifier le fait que Debian France devienne une organisation de confiance pour le projet Debian.

Boutique Debian France. Voilà déjà quelques mois que nous en avons eu l’idée, et c’est Sylvestre qui a fait le travail nécessaire pour ouvrir la boutique Debian France, avec l’aide d’EnVenteLibre. J’ai demandé à nos membres de préparer quelques CSS qui correspondent mieux aux couleurs de Debian, ce qui devrait être fait d’ici quelques jours. Les premiers goodies vont également commencer à apparaître bientôt, juste à temps pour Noël !

Travaux divers autour de Debian

Distro Tracker. Dans la droite ligne du Google Summer of Code, j’ai demandé à l’équipe DSA de mettre en place une nouvelle machine virtuelle afin d’héberger tracker.debian.org, une instance de Distro Tracker, la réécriture du Système de Suivi des Paquets. Ils ont fait leur part du travail (à l’exception du paramétrage des emails), et c’est maintenant à moi de trouver un peu de temps pour faire du nettoyage et déployer le tout.

WordPress. J’ai empaqueté WordPress 3.7.1 et envoyé une demande d’aide sur debian-mentors. J’ai obtenu trois réponses, leur ai donné une première direction de travail mais je n’ai eu aucun retour depuis. WordPress 3.8 est attendu pour dans quelques jours, et j’espère que l’un des nouveaux volontaires va s’occuper de préparer la nouvelle mise à jour.

Régressions de dpkg. Je n’ai rien fait depuis plusieurs mois maintenant mais je laisse au moins tourner la version Git de dpkg et j’ai détecté deux régressions. C’est une bonne chose de les avoir éradiquées avant le prochain envoi de la version 1.17.2 vers unstable.

Correction du Système de Suivi des Paquets (PTS). J’ai corrigé quelques avertissements que le code du PTS commençait à générer depuis la mise à jour de son hôte vers Wheezy. Ces avertissements généraient des emails ennuyeux aux utilisateurs du bot pts@qa.debian.org.

Mise à jour de sécurité de Ruby. J’ai aidé l’équipe Ruby à préparer les mises à jour de sécurité requises de Ruby 1.8 et 1.9.1 (cf. n°730178 et n°730189). Ce travail a été sponsorisé par Kali/Offensive Security.

Mise en place de SmartCard. J’ai acheté deux smartcards OpenPGP ainsi qu’un lecteur et j’ai déplacé toutes mes clés privées vers ces périphériques (une carte avec la clé primaire pour les signature/certification qui reste à la maison, une carte pour les utilisations mobiles/quotidiennes avec les clés secondaires pour le chiffrement/signature/authentification). Le disque dur de mon portable ne contient plus aucune clé privée. J’ai conservé les sauvegardes requises dans un endroit sûr mais, in fine, mes clés privées sont bien plus difficiles à voler. Je devrais faire part de mes conclusions dans un autre article…

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities in November 2013 contribuée par Weierstrass01.

Le revenu de base, un rêve de développeur de logiciel libre ?

En tombant par hasard sur l’article L’aliénation du plein emploi de Lionel Dricot — un autre développeur de logiciel libre — j’ai décidé de bloguer à mon tour pour casser le mythe du plein emploi et promouvoir le concept du revenu de base.

Le travail n’est plus une nécessité vitale

Le film de Daniel Häni et Enno Schmidt nous rappelle de manière fort à propos que nous travaillons dur depuis longtemps à rendre le travail obsolète en l’automatisant autant que possible. Force est de constater que subvenir aux besoins de base de l’humanité ne nécessite plus que tout le monde travaille. Produire la nourriture que l’on mange, construire les logements qui nous abritent, cela occupe 15% de notre population tout au plus.

Pourtant le travail est imposé à tous

Trouver un travail rémunéré pour les 85% restant de la population est le challenge que toute notre classe politique veut relever car c’est le seul moyen officiel de gagner de l’argent pour subvenir à ses besoins.

Travailler pour de l'argent pour subsister

Même si le plein emploi n’est plus possible

Notre « société de consommation » ne crée effectivement des emplois que lorsque la société dans son ensemble consomme plus d’année en année. Cette course a la croissance est problématique sur une planète aux ressources limitées (on ne peut pas produire et polluer à l’infini), elle est pourtant nécessaire pour l’équilibre économique dans un système d’argent-dette (en simplifiant: l’argent est crée par les banques qui accordent des prêts, l’argent nécessaire pour rembourser les intérêts doit être récupéré sur de l’argent emprunté par d’autres, donc il faut une masse monétaire croissante pour éviter un effondrement du système).

En outre nous constatons que l’argent se concentre dans les mains des plus riches, et dans le milieu financier de manière plus générale. Si l’argent ne revient plus correctement aux mains de l’ensemble de la population, la croissance n’est pas possible. Le système est dans l’impasse.

En réalité le travail ne manque pas

Nous manquons de crèches pour nos enfants, d’entraîneurs dans nos clubs de sport, de policiers pour assurer notre sécurité, de chercheurs pour trouver un remède contre les cancers, d’enseignants pour nos enfants, de temps pour s’occuper de nos enfants, etc.

À titre plus personnel, je manque de temps pour développer les logiciels libres qui me tiennent à cœur… tout simplement parce que je dois me concentrer sur les tâches des clients qui me paient, afin que je puisse rembourser les emprunts que j’ai fait pour le bien être de ma famille.

Mais il n’est pas rentable

Toutes les tâches que j’ai listé sont utiles à la société mais ne sont pas développées sous forme d’activités économiques parce qu’elle ne sont pas rentables dans notre système capitaliste.

Le revenu de base est la solution

L’idée du revenu de base est de donner à tout être humain un revenu minimal inconditionnel. Ainsi, que l’on travaille ou pas, chacun devrait percevoir un revenu suffisant pour se loger et se nourrir. Il se cumule aux revenus du travail.

Ce matelas de sécurité change la donne à tous les niveaux et libère le potentiel humain :

  1. fini l’obligation d’accepter un poste, le travail sera choisi et les condition de travail mieux négociées ;
  2. les tâches ingrates seront mieux rémunérées (ou alors automatisées) ;
  3. créer l’emploi de ses rêves deviendra naturel (car le facteur risque est limité) ;
  4. licencier et embaucher sera plus simple car les conséquences seront moins problématiques pour la société ;
  5. ceux qui ne veulent pas travailler ne travailleront pas au lieu de traîner des pieds à des postes qu’ils n’apprécient pas ;
  6. chacun sera libre de choisir ce qu’il fait, activité rémunérée ou non, à temps plein ou temps partiel, selon ses envies.

La liste des conséquences est bien plus longue et de nombreux ajustements seront nécessaires, mais je suis convaincu que cela sera grandement bénéfique à la société dans son ensemble.

Et vous que feriez-vous si votre revenu était garanti ?

Cela vous semble utopique ? De nombreux économistes ont défendu le concept. Et maintenant c’est au tour du grand public de s’accaparer l’idée. « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue! » dit la citation. Alors…

Agissez maintenant !

Cliquez-ici et allez signer l’initiative européenne qui invite notre classe politique à étudier le concept et sa faisabilité. C’est un peu complexe (il faut donner le numéro de sa carte d’identité pour les Français) mais c’est parfaitement sécurisé et les données ne sortent pas des serveurs de la commission européenne. C’est important, prenez les cinq minutes nécessaires.

Ensuite, partagez cet article sur les différents réseaux sociaux que vous utilisez, voire allez-y de votre propre article de blog !

Enfin, donnez de l’argent pour aider à la promotion de cette initiative en participant à cette campagne sur KissKissBankBank. Je viens de donner pour rattraper le temps perdu… j’aurai du faire cet article il y a plusieurs mois déjà.

Retrouvez d’autres idées de promotion sur le site français du revenu de base : http://revenudebase.info/agir/

revenu-base-ice-logo

Mes activités libres en septembre 2013

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour du logiciel libre. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (86,18 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Système de suivi des paquets^U Traqueur de distribution

Marko Lalic a implémenté pas mal de fonctionnalités intéressantes dans les dernières semaines du Google Summer of Code (notamment le support des équipes). Malheureusement il n’a pas (encore) déployé les derniers changements sur pts.debian.net.

Étant donné le bon boulot qu’il a abattu durant l’été, j’ai noté son GSoC comme « réussi ». J’espère qu’il continuera à œuvrer dans les parages et à contribuer; il va essayer de prendre en charge des renommages en masse dont nous avons convenus ensemble. En effet, après pas mal de tergiversations, j’ai décidé que ce logiciel s’appellerait « Distro Tracker ».

Une fois ces changements de dernière minute réalisés, j’ai pour projet de réclamer « tracker.debian.org » auprès des administrateurs système Debian. Ce qui signifie qu’il sera déployé en parallèle du système de suivi des paquets actuellement utilisé, et ce au moins jusqu’à ce qu’il dispose de toutes les fonctionnalités de l’ancien.

Il devrait être beaucoup plus facile de se plonger dans la nouvelle base de code, je devrais donc faire sa promotion et inviter les gens à y contribuer… une manière d’y arriver pourrait être d’écrire de courts éléments de documentation sur « comment bien démarrer ».

Ce que j’ai commencé à faire en créant une page de wiki dédiée: http://wiki.debian.org/qa.debian.org/distro-tracker

Empaquetage divers

J’ai reçu deux REJECT de la part des ftpmasters ce mois-ci (un pour galette, l’autre pour dolibarr). J’ai pris soin de corriger les divers problèmes liés à galette, et le paquet a été rapidement accepté après coup. En ce qui concerne dolibarr, j’ai assisté le mainteneur amont sur divers problèmes, et obtenu qu’il les corrige. Cela a pris un peu plus de temps et le paquet est toujours dans NEW.

J’ai empaqueté WordPress 3.6, puis WordPress 3.6.1 (mise à jour de sécurité). python-django a également reçu de multiples mises à jour de sécurité ce mois-ci: je me suis occupé d’une ou deux de celles-ci, mais c’est Luke Faraone qui s’est occupé de la majorité de ces mises à jour (ainsi que des rétroportages vers Squeeze !).

J’ai empaqueté Publican 3.6.1 et poussé dh-linktree 0.4, afin de corriger une erreur de compilation depuis les sources introduite avec Perl 5.18.

Sur un plan plus anecdotique, j’ai également créé un rapport de bogue (n°721849) après avoir constaté toute l’énergie dépensée afin d’assurer que debian/rules ne contienne aucune mention de copyright incorrecte.

Merci

Rendez-vous au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Free Software Activities in September 2013 contribuée par Weierstrass01.