Nouvelle donne aux élections européennes

Logo nouvelle donneComme beaucoup, j’ai été déçu par les gouvernements successifs de droite et de gauche, et je ne me reconnais pas dans les partis des extrêmes. C’est pourquoi j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt la création de Nouvelle Donne, un nouveau parti politique issu d’un mouvement associatif (le collectif Roosevelt), dont le mode de fonctionnement et les idées tranchent avec les partis traditionnels.

Je vous invite à lire la charte éthique qui va bien au-delà de ce qui existe par ailleurs et qui exposent les valeurs de base de manière très claire (en tant que Debianeux, avoir un texte fondateur qui fixe le cadre, ca me parle !).

En ce qui concerne les élections européennes de dimanche, vous pouvez consulter le programme officiel, il y a beaucoup de projets, très peu sont en commun avec un quelconque autre parti car Nouvelle Donne se démarque clairement de la logique de la course à la croissance suivie par les grands partis. En ce qui concerne le numérique, il n’y a pas grand chose mais le peu qui y est est tout à fait conforme avec mes attentes:

20) Protéger les citoyens des risques numériques et défendre les libertés fondamentales sur Internet.

La révolution numérique expose les citoyens à des opportunités et des risques nouveaux. Il faut protéger la vie privée et les données personnelles de la surveillance et des exploitations commerciales abusives. Cela passe par le droit à l’anonymat et au chiffrement, la promotion des logiciels libres, et la défense des réseaux neutres et accessibles. Nous nous opposerons à la surveillance de masse, et à la commercialisation de technologies de surveillance globales. Nous renforcerons les droits des citoyens, et nous nous opposerons aux sanctions administratives ou privées sans contrôle d’un juge.

Ceux qui me connaissent savent que je suis déçu que le programme ne mentionne pas le principe du revenu de base bien qu’il ait été évoqué au cours de la préparation de la campagne. Toutefois l’idée fait son chemin puisqu’il y a un embryon de revenu de base (qui n’ose pas dire son nom car le montant est trop faible) avec la proposition 12 de créer une nouvelle monnaie (l’euro-franc):

Chaque citoyen résident, âgé de plus de 18 ans, recevra chaque mois 150 euro-francs, sur un livret ouvert à cet effet.

Fonctionnant comme un impôt inversé, ce sera un surplus direct de pouvoir d’achat, pour plus d’égalité et de sécurité économique.

Bref, ce dimanche je vais voter Nouvelle Donne et j’espère qu’on sera nombreux à faire de même afin que le paysage politique évolue d’une manière plus saine que par la montée des extrêmes que l’on a connu ces dernières années. Nouvelles idées, nouvelle politique, nouvelle donne !

Commentaires

  1. xnx a écrit:

    C’est une très bonne chose de s’intéresser à la politique. Pour ma part j’ai fait le choix du Front de Gauche qui propose de véritables concepts, pas seulement des idées pour changer la société, plus humaine, plus solidaire et plus juste. Le Front de Gauche du numérique http://numerique.frontdegauche.fr/ est là pour promouvoir le logiciel libre, un outils dont ne dispose pas la plupart des partis/mouvements politique. L’essentiel est de se retrouver et de débattre, le socle commun des progressistes c’est la liberté et le partage.

  2. clark a écrit:

    Je suis comme toi et souhaite aborder la politique « autrement ».

    Les idées qui me séduisent ?
    Le partage du temps de travail et le refus d’attendre en tablant tout sur une relance illusoire de la croissance qu’on a pas revu depuis plus de 30 ans à un % suffisant (4/5 %), l’interdiction de spéculer avec l’argent des petits épargnants (séparation des banques), la création d’un bouclier vital pour les personnes en difficulté, la création de l’euro-franc (repris par bon nombre de partis… comme beaucoup d’autres idées. D’ailleurs, ils ne citent jamais leur origine), refinancement de la vieille dette à 1% (que la Banque Européenne accorde, mais qu’aux banques…), un plan écologique concret (développer les circuits courts et l’agriculture biologique, financer les travaux d’économie d’énergie, fin de l’obsolescence programmée et donc économie de ressources, qualité de l’air, une AMM comme pour le médicament, etc), créer un impôt européen sur les bénéfices des entreprises non réinvestis, mettre fin au secret bancaire (loi FATCA comme aux USA = lutte contre l’évasion fiscale)…
    Enfin ils proposent environ 50 mesures majeures, pleine de bon sens, que certains partis reprennent sans vergogne. Par contre, paradoxalement, leur visibilité dans les medias reste relativement confidentielle, et pourtant l’accueil de leur programme par les journalistes/publics/spécialistes y est toujours très favorable…
    Perso, je ne votais plus depuis un bon moment. Là, nous serons 2 à leurs refiler notre voix.
    S’ils pouvaient aussi proposer l’emploi massif du logiciel libre (rejet de toutes solutions proprios si leurs emploi/achat n’est pas indispensable) dans les Cadres de Cohérences Techniques des administrations (CCT = préconisation hardware, systèmes et écosystème, mode développement, etc). En parlant informatique/numérique/sécurité, as-tu vu l’article sur les « news » qui empoisonne la vie de bon nombre de RSSI. Tu pourrais nous donner ton point de vue concernant Debian :
    https://www.securelist.com/en/analysis/204792325/Absolute_Computrace_Revisited
    Dans un autre domaine, l’ANSSI avait aussi déjà fait une démonstration au SSTIC de Rennes, montrant qu’il est possible de bénéficier des droits les plus hauts par le hardware, et quelque soit le système d’exploitation (c’était sur un BSD à l’époque). Dire qu’autrement, nous construisions du processeur, du gpu, une distrib’ libre (thomson, matra/eads, STMicroelectronics à Rennes entre autres puis avec les ritals, mandrake,etc) et que nous sommes désormais dépendant des asiatiques/USA & toussa…il y a aussi quelque chose à faire, comme dans tous les autres secteurs stratégiques (énergie, eau, agriculture,etc…)

  3. laurent a écrit:

    Bonjour,
    je suis un peu choqué par le fait que cet article paraisse sur le planet debian.
    Je pense que la politique n’a rien à y faire.
    Bonne continuation

    • xnx a écrit:

      Je pense au contraire qu’on ne parle pas assez de politique. Peu importe où, l’important est de parler politique car tout est politique. Libérons nous de ce carcan qui nous fait croire qu’il faut laisser la politique aux politiciens.

    • Bonjour Laurent,

      Planet Debian (et donc Planet Debian Fr qui suit la même logique) se veut une vitrine sur la vie des contributeurs du projet, et il n’y a aucune restriction sur les thèmes abordés.

      D’ailleurs, je ne comprends pas le tabou sur la question politique, ici comme ailleurs, il faut pouvoir discuter de tout dans un respect mutuel des convictions de chacun.

      Cordialement, Raphaël.

  4. laurent a écrit:

    Pas de soucis on est juste en désaccord sur le sujet, c’est la vie

  5. Bon, les élections sont passées, mais pour info — Raphaël, tu dois déjà être au courant j’imagine — il y avait un label de listes qui mentionnait explicitement le revenu de base : Force Vie, mené par Christine Boutin. Ce n’est pas une surprise, parce qu’il me semble qu’il s’agit d’une vieille idée défendue par Mme Boutin, indépendamment du reste de ses idées. Et pour pas mal de gens, ce ne sera sans doute pas une raison suffisante pour soutenir Boutin, le PCD ou les listes Force Vie, mais c’est intéressant à noter.