Mes activités Debian en juin 2012

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour de Debian. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (168,12 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

Dpkg

Ce mois-ci, j’ai repris mon travail sur dpkg, et concentré mes efforts sur la « finition » du format « 3.0 (quilt) ». Dans la dernière version (1.16.6 – uploadée juste avant le freeze) dpkg-source rétablit l’arborescence source dans un état cohérent après l’échec de l’application d’un patch (cf. n°652970), n’écrase pas l’en-tête du patch automatique pré-existant, met à jour automatiquement debian/source/include-binaries pendant dpkg-source –commit, et supporte une nouvelle option –no-unapply-patches, destinée à ceux qui n’aiment pas le retrait automatique à la fin du processus, lorsque les patchs n’ont pas été appliqués au début.

Je souhaitais aller plus loin et offrir une nouvelle fonctionnalité permettant l’insertion du patch automatique au début des séries quilt, mais le temps m’a manqué pour aller au bout. J’ai juste réussi à factoriser les appels quilt dans un module Perl dédié (Dpkg::Source::Quilt), afin d’avoir un code plus propre dans le module gérant le format source (Dpkg::Source::Package::V3::quilt).

À ceux qui se posent la question : cette fonctionnalité est destinée principalement à l’équipe X Strike Force qui maintient des paquets dans Git et fait énormément de cherry-picks ciblés (pour corriger des régressions, …). Mais ils utilisent également quilt au sommet de cette arborescence afin de conserver certains changements Debian spécifiques. Le « diff automatique » est un peu brouillon avec le format 1.0 mais au moins devient-il plus petit automatiquement lorsqu’une nouvelle version amont sort : il n’y a alors rien à nettoyer. Je souhaiterais qu’ils puissent utiliser le format « 3.0 (quilt) » tout en gardant leur workflow. Je penche pour une solution permettant « --auto-commit=first:cherry-picks« , qui nommerait « cherry-picks » le patch automatique et le mettrait en première position dans les séries quilt. (Les retours sur ce point sont les bienvenus, en passant).

Empaquetage

Pas mal d’activités question empaquetage ce mois-ci, le dernier avant le gel de Wheezy :

  • J’ai empaqueté CppUTest (un framework de test pour C/C++), et rédigé un billet le concernant ;
  • J’ai préparé une mise à jour de Publican pour stable, afin de corriger un problème de dépendance manquante. J’ai également mis à jour la version présente dans unstable afin d’inclure le backport d’un correctif, conformément à ce que certains utilisateurs m’ont demandé ;
  • J’ai mis à jour dh-linktree, afin d’améliorer sa documentation (suivant une discussion survenue sur debian-devel) d’une part, et de gérer proprement les slashs finaux en entrée (cf. n°673408) ;
  • J’ai parrainé dblatex 0.3.4-1, ainsi que ledgersmb 1.3.18-1 ;
  • J’ai mis à jour gnome-shell-timer avec une nouvelle version amont marquée comme compatible avec GNOME 3.4 (cf. n°6776516) ;
  • J’ai empaqueté WordPress 3.4, et passé une journée entière à classer les vieux bogues, qui s’accumulaient. Quelques jours plus tard, j’ai développer une nouvelle infrastructure permettant de gérer proprement les fichiers de thèmes/langues/plugins. Le répertoire canonique dans lequel l’utilisateur doit copier ses thèmes/plugins est maintenant /var/lib/wordpress/wp-content/. Les plugins/thèmes officiels y sont « installés » via des liens symboliques pointant vers /usr/share/wordpress/wp-content/, où les fichiers réels résident ;
  • J’ai voulu envoyer deux patchs pour developers-reference, mais j’ai noté que certaines traductions étaient complètes et en attente d’un upload. J’ai nettoyé (passage à dh) l’empaquetage et uploadé la version 3.4.8 avant l’envoi des patchs correspondant aux n°678710 et n°678712.

Tandis que j’effectuais ce travail d’empaquetage, j’ai trouvé deux améliorations possibles, que j’ai consignées dans des rapports de bogue :

  • n°676606: debcommit devrait être capable d’identifier tout seul qu’une nouvelle version est préparée (lorsque le champs distribution du changelog passe du statut UNRELEASED à quelque chose d’autre) ;
  • n°679132: lintian remonte des faux positifs pour le tag package-uses-local-diversion lorsque ni –local ni –package n’est passé à dpkg-divert.

Stand Debian France à Solutions Linux

J’ai tenu, du 19 au 21 juin et conjointement avec Carl Chenet, Tanguy Ortolo, ainsi que d’autres membres de l’association, le stand Debian France à l’édition 2012 du salon Solutions Linux. Nous avons répondu à quantité de questions, vendu tous nos t-shirts et parapluies, que Carl avait importés depuis l’Allemagne et la Suisse (il est vraiment temps que tous nos goodies soient produits en France !), et accueilli de nouvelles personnes dans l’association. Nous avons également présenté une version imprimée du Debian Administrator’s Handbook et de sa version française initiale.

Vous pouvez voir Carl, Tanguy et moi sur la photo suivante (cliquez dessus pour obtenir une version agrandie : merci à Sébastien Dubois d’Evolix pour celle-ci !) :

Je sais qu’un nombre important de personnes se préparent pour DebConf, mais, en ce qui me concerne, j’ai décidé de ne pas y assister cette année : le prix du billet d’avion — un peu élevé — et le conflit de dates avec les vacances familiales y ont concouru. Je pensais pouvoir participer aux RMLL à la place… mais je n’irai pas non plus (Roland Mas y sera bien présent lui !), la faute à la charge de travail restante avant mes propres vacances, dans deux semaines.

Merci

Au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Debian Activities in June 2012 contribuée par Weierstrass01.