Garder un système Debian propre, astuce n°3 : se débarrasser des paquets externes à Debian

Le dernier billet de notre série évoquait la suppression des paquets obsolètes. Le billet d’aujourd’hui va vous montrer comment faire retrouver à votre ordinateur un état proche de celui obtenu après une installation de Debian/Ubuntu, sans paquets tiers.

APT a cela de puissant qu’il permet facilement l’ajout de nouveaux dépôts externes, et l’installation de logiciels à partir de ces derniers. Malheureusement, certains de ces logiciels ne s’avèrent pas être très bien maintenus : paquets de piètre qualité ou plus mis à jour. Un paquet fonctionnant parfaitement au début peut devenir une plaie pour la maintenance du système, par exemple en posant une dépendance sur un paquet devant être supprimé lors de la mise à jour.

Mon but ici est donc de vous montrer comment identifier ces paquets, qui ne proviennent ni de Debian, ni d’Ubuntu, de telle sorte que vous puissiez les passer en revue de temps en temps, et ne garder que ceux dont vous avez réellement besoin. Les paquets obsolètes sont en fait un sous-ensemble de ces paquets mais, les ayant traités dans le dernier billet, je n’y reviendrai pas.

Tout dépôt APT bien conçu est fourni avec un fichier Release le décrivant (celui-ci par exemple). Ces fichiers contiennent un certain nombre de valeurs permettant à APT d’identifier les paquets que contiennent les dépôts correspondants. Tous les dépôts officiels Debian mentionnent ainsi Origin=Debian (ou Origin=Ubuntu pour Ubuntu). L’attribut Origin de chaque dépôt présent dans votre fichier sources.list peut être vérifié grâce à apt-cache policy :

[...]
 500 http://ftp.debian.org/debian/ lenny/main i386 Packages
     release v=5.0.8,o=Debian,a=stable,n=lenny,l=Debian,c=main
     origin ftp.debian.org
[...]

Partant de là, il suffit de demander à aptitude de renvoyer la liste des paquets installés mais non présents dans un dépôt Debian officiel :

$ aptitude search '?narrow(?installed, !?origin(Debian))!?obsolete'
ou
$ aptitude search '~S ~i !~ODebian !~o'

search peut être remplacé par purge ou remove si vous souhaitez supprimer/purger tous les paquets correspondants. Ceci étant, il est plus probable que vous ne vouliez en supprimer que quelques-uns, intelligemment choisis : il y en a encore sûrement que vous utilisez !

synaptic vous permet également de parcourir le contenu de chaque dépôt : cliquez sur le bouton « Origine » et une liste de dépôts apparaît. Il suffit de parcourir les dépôts non-Debian à la recherche des paquets installés et à jour.

Mais il est possible de faire mieux : créer une vue personnalisée. Pour cela cliquez sur l’entrée « Filtres » du menu « Configuration ». Cliquez ensuite sur « Nouveau » pour créer un nouveau filtre, appelez-le par exemple « Paquet externe ». Décochez toutes les entrées de l’onglet « État », à l’exception de « Installés ».

Allez ensuite dans l’onglet « Propriété » pour ajouter une nouvelle entrée : « Origine » « exclut » « ftp.debian.org ». Remplacez évidemment ftp.debian.org par le nom du miroir que vous utilisez (il apparaît dans la sortie d’apt-cache policy, cf. l’exemple présenté un peu plus haut).

Note : le terme « Origine » fait référence à deux notions distinctes : un attribut du fichier Release évoqué précédemment, mais aussi le nom de l’hôte d’un dépôt APT. Ce qui est un peu perturbant si l’on y prête pas attention.

Fermez la fenêtre de définition des filtres en cliquant sur « OK ». Une nouvelle liste « Paquet externe » est maintenant disponible dans l’onglet « Filtres personnalisés ». Vous pouvez maintenant voir quels paquets sont installés et à jour, et décider si vous souhaitez les garder ou pas. Si le paquet est également fourni par Debian/Ubuntu et que vous désirez changer pour ce dernier, utilisez « Paquet > Forcer version ».

Ceci est une traduction de mon article Debian Cleanup Tip #3: get rid of third-party packages contribuée par Weierstrass01. Ne manquez pas une occasion de parfaire vos connaissances de Debian ou Ubuntu, abonnez-vous à ma newsletter en cliquant ici.

Commentaires

  1. Merci pour ces trois articles je l’ai ajoute à ma liste d’articles à garder sous le coude :-) http://libre-ouvert.toile-libre.org/?article4/liens-utiles

  2. Bonjour,
    Merci pour cette série d’articles très intéressants.

  3. Très intéressante série d’articles !

    Pour le filtre personnalisé, j’ai aussi exclu les paquets dont l’origine est « security.debian.org » pour ne pas afficher les paquets mis à jour pour des raisons de sécurité, comme, par exemple, subversion sur la squeeze que j’utilise en ce moment.

Trackbacks

  1. [...] et réinstaller les paquets altérés 30/09/2011 Par Raphaël Hertzog Laisser un commentaire: Après avoir vu comment se débarrasser des paquets des éditeurs tiers, nous allons un peu plus loin aujourd’hui en nous intéressant à l’évolution des [...]